KARUTA OSP

Karuta c'est quoi et ça sert à quoi?

Karuta est une solution 100% open source de création et de gestion de ePortfolio.

 

 prototyper des portfolio open source karutaLe principal point fort de cet outil est de permettre le prototypage de manière assez souple et flexible de plateformes portfolio très diverses qui s’adaptent aux processus et aux besoins de chaque université, école, CFA, etc.

 

 

Dans une logique réellement open source communautaire, différents modèles de portfolio développés par des établissements ou composantes peuvent être réutilisés librement. Karuta encourage les porteurs de projet de démarches Portfolio de compétences à partager, au delà des modèles, leurs expériences de démarche compétences.

 

 Après avoir défini et construit son modèle de ePortfolio, un établissement pourra gérer différentes plateformes portfolio directement avec l’application de base qui offre des possibilités de personnalisation graphiques. Il est également possible, comme par exemple pour le projet de l’IUT2 de Grenoble, de développer au dessus de Karuta une interface graphique spécifique pour améliorer encore plus l’expérience utilisateur.

L'approche innovante et flexible de Karuta

1) La phase de construction du modèle de ePortfolio

L’approche originale de  KARUTA est similaire à celle d’une construction de type LEGO.

Un designeur pédagogique (un ingénieur pédagogique par exemple), construit des objets réutilisables qu’il structure à l’aide de ressources proposées par Karuta. Il crée ensuite la structure du ePortfolio et met en scène ses objets (ex : compétences, expériences, projet personnel professionnel, intérêts) et les rôles de chacun. Les objets peuvent être imbriqués les uns dans les autres.

Exemple : sans programmation, un ingénieur pédagogique pourrait ainsi créer un objet « compétence transversale », qu’il composerait en créant un champ libélé, un champ description de la situation qui contexualise cette compétence, une liste de compétences à sélectionner (référentiel qu’il aura crée auparavant dans Karuta), un champ évaluation (avec une grille qu’il aura auparavant créée dans Karuta), un champ d’ajout de preuves (fichier ou  lien)… Ensuite il pourrait choisir de créer un menu dans un rubrique du ePortfolio qui proposerait à l’étudiant de rajouter « une compétence transversale », en appelant l’objet défini auparavant. Les possibilités sont infinies, et leurs seules limites sont celles de vos besoins en pédagogie. Pour chacun de ces objets, le designeur peut très facilement définir des rôles (étudiant, évaluateur, superviseur, conseiller, tuteur de stage…) et des actions en fonction des rôles (droit d’éditer, de supprimer, de dupliquer, de commenter, de visibilité, de montrer/cacher à des rôles…).

exemple portfolio competence transversale karuta

N.B. Karuta propose certains objets « avancés » qu’il suffira d’appeler comme par exemple « le positionnement sur les compétences de langues issu du CERL » (Cadre Européen de Référence pour les Langues) utilisé pour la norme de CV EUROPASS. Pour créer certains objets plus complexes comme par exemple un objet CV, des compétences informatiques (logique informatique) peuvent être précaunisées même si aucun codage n’est nécessaire.

2) Les phases de test et d’itérations

Une fois une première version du modèle réalisée, il peut être partagé à un utilisateur ou à un groupe d’utilisateurs être testé en situation concrête. En fonction des retours des utilisateurs, il est sera assez simple de modifier le modèle. Les tests se font souvent par itérations avec des groupes de plus en plus importants jusqu’à des tailles de promotion d’étudiants.

3) Le déploiement au sein de l’établissement

Une fois un le modèle stabilisé en termes d’usages, il pourra être partagé et utilisé pour une composante, un ou plusieurs établissements.

Il faudra alors créer les connecteurs avec les outils de gestions de comptes universitaires avec les DSI, CRI… Certains projets Karuta ont fait le choix d’une double autentification : compte universitaire pendant les études qui pourra être transformé en compte personnel une fois que l’étudiant aura quitté l’université (outil pour la FTLV).

Positionnement par rapport aux autres solutions de portfolio

Karuta n’est pas meilleur ou moins bon que les autres grandes solutions existantes actuellement et son objectif n’est pas d’être un concurrent. Notre solution est spécifique et unique car elle cherche à donner la possibilité aux acteurs de la pédagogie de prendre eux-même en mains la conception de leurs modèles pédagogiques de portfolio. Sa puissance se situe dans le prototypage aisé de tous types de portfolio.

 Son approche « Lego », assez souple, flexible et facile à prendre en main, a permis à ce jour à de nombreux chefs de projets de démarche compétence, qu’ils soient ingénieurs pédagogiques ou enseignants chargé de projet compétences, de pouvoir participer activement à la construction de leur propre outil de portfolio. Cette démarche assez unique permet beaucoup de créativité et des expérimentations très différentes.

 Ces expérimentations donnent souvent lieu à la création d’objets ou de fonctionnalités qui enrichissent karuta comme par exemple une ressource de type « carte interactive de valorisation personnelle » diffusable sur le web ou les réseaux sociaux.

Carte France Portfolio Karuta de Valorisation

Quelques détails techniques

Technologies

jQuery javascript front end, Twitter Bootstrap, MySQL (Oracle), REST API.

Multilingue

Karuta peut supporter de nombreux languages et a déjà été paramétré pour supporter l’anglais, le français et le japonais.

Reponsive mobile

Karuta est basé sur Twitter Bootsrap et compatible également pour une utilisation via smartphone ou tablette.

Une présentation Slideshare de J. Raynauld pour comprendre les eportfolio et la démarche Karuta

Histoire de Karuta France Open Source Portfolio

L’histoire de KARUTA Open Source Portfolio

KARUTA est une application web inventée dans le cadre d’un programme de recherche canadien à HEC Montréal, portée initialement par la MATI, un centre de recherche des technologies en formation et apprentissage puis par la chaire en apprentissage dirigés par Jacques RAYNAULD, afin de répondre à des problématiques pédagogiques universitaires et des besoins très divers en termes de démarches portfolio intégrées.

L’architecte informatique principal de cette application de construction et de gestion de portfolio de compétences est Olivier Gerbé, aujourd’hui professeur honoraire à HEC Montréal.

Un nombre importants de personnalités ou de départements ont soutenu et contributé à la phase initiale du projet :

La conférence Jasig Sakai 2012 à Atlanta a été une étape importante au cours de laquelle Karuta a accueilli de nouveaux participants au sein de son projet, issus de la société Three Canoes LLC et de l’Université de Kyoto. L’Institut universitaire de technologie IUT-2 Grenoble a rejoint le projet la même année ainsi que l’ESPE de Grenoble (Emmanuelle Villot-Leclercq, Christophe Charroud et Céline Pobel-Burtin). Mathieu Cournoyer et Bruno Cloutier du directeur du Bureau ont également donné aux membres du projet des conseils très utiles.

Nous tenons à remercier nos partenaires actuels et les personnes responsables de ce projet pour leur soutien et leur travail :

  • HEC Montréal (Olivier Gerbé, Jacques Raynauld, Nobry Ouk, Thi Lan Anh, Isabelle Roy et Jean Talbot)
  • Three Canoes LLC (Sean Keesler et Janice Smith)
  • Université de Kyoto (Shoji Kajita, Koichiro Tonomura, Naoshi Hiraoka et Kumiko Kondo)
  • Institut universitaire de technologie IUT-2 Grenoble (Lionel Filippi, Sylvie Pesty, Eric Giraudin et Marc Vassoille)
  • ESUP – communauté d’universités françaises pour le développement d’outils informatiques académiques  (Alain Mayeur, Eric Duquenoy)
  • APEREO – Fondation internationale pour les outils open source académiques (Ian Dolphin and Mark Norton)